L'agriculture jadis...

La terre d'Eyragues est depuis fort longtemps nourricière de nombreuses cultures maraichères.
chardon cardère à Eyragues
Mais une autre culture aujourd'hui disparue à Eyragues revêtait un caractère économique important pour la commune. Il s'agissait de la culture de chardon cardère. Eyragues comptait trois fabriques de chardons (route de St Andiol, Grand Rue et Rue Gabriel Péri).
Elles portaient le nom de "fabrique", mais étaient en fait des remises d'expédition et de calibrage des chardons.
Ces chardons étaient expédiés dans les usines de textile et servait à carder la laine utilisée pour la confection de vêtements de luxe.
Au début du XIXème siècle, Eyragues étaient le plus important centre de cardage après Saint-Rémy de Provence.

Quelques statistiques...

Recensement agricole 2010.
> Le consulter
AGRICULTURE >






L'agriculture est depuis très longtemps le fleuron de l'économie à Eyragues.
La salade (laitue, feuilles de chêne, lolos), courgettes, aubergines et les tomates (dont la célèbre "Eyraguaise") représentent une part importante des cultures sur la commune. Mais même si sa part de l'agriculture tend à diminuer, Eyragues compte encore de nombreux exploitants agricoles dans des cultures diverses.
  • Cultures de légumes, de melons, de racines et de tubercules
  • Culture d'arômates (persil)
  • Culture de céréales (à l'exception du riz), de légumineuses et de graines oléagineuses
  • Culture de fruits à pépins et à noyau
  • Culture de fraise
  • Culture de la vigne
  • Reproduction de plantes
  • Elevage de chevaux
  • Elevage d'ovins et de caprins
  • Recherche et développpement

Si l'activité agricole sur la commune d'Eyragues se distingue essentiellement par le maréchage, elle brille également par la présence sur la commune de leaders de la création et de la recherche variétale. (Gautier semences, ASL Recherche, Takii France)