PAUL GIÉRA >




drapeau de la provence drapeau américain
Versioun prouvençalo English version
Paul GIÉRA, poète de langue provençale, est l'un des sept félibres à l'origine du Félibrige. Né le 22 janvier 1816 en Avignon, il décède le 26 avril 1861 dans la même ville.

Clerc de notaire, il achète une étude à Avignon avec son frère Jules en 1846.
buste de Paul Giéra scuptée par M. Langloys située au parc des poètes à Eyragues Il vit alors dans un hôtel particulier du XVIIème siècle, au 15 rue de la Banasterie, tandis que l'étude se situe au 41 rue du Four de la Terre.
Sa famille était propriétaire du château de Font-Ségugne où fût créée le Félibrige

Le notaire fait la connaissance de Joseph ROUMANILLE et de Théodore AUBANEL lors de la tenue d'une oeuvre de charité.

Sa charge de notaire lui laisse du temps pour écrire des poésies empreintes d’originalité et de fantaisies. Il les signe toutes sous le pseudonyme de "Glaup" ou de "Lou Felibre ajougui", ne se préoccupant pas de passer à la postérité.

C'est après sa mort que ses écrits ont été réunis par son ami Joseph ROUMANILLE sous le titre "Li Galejado", et insérés dans le recueil "Lou Liame de rasin".